Adopter une démarche éco-responsable : les gestes écolos de Marius

Depuis sa création en 2016, FOR ME LAB met un point d’honneur à valoriser une démarche éco-responsable. Favoriser l’artisanat, privilégier des matériaux recyclés et recyclables… Nous avons à coeur de défendre une nouvelle façon de consommer, plus raisonnable, raisonnée et durable. Mais adopter une démarche plus responsable n’est pas toujours une mince affaire… Par où commencer ? Quelles actions mettre en place ?

Aujourd’hui, on vous emmène à la rencontre de Marius, CEO et co-fondateur de l’entreprise SAS MINIMUM et du projet Le Pavé®, un éco-matériau réalisé à partir de déchets! Recyclage, petits gestes écolos au quotidien… Marius a accepté de répondre à nos questions et nous dévoile ses engagements éco-responsables et sa vision de la transition écologique! ♻️

Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Welcome To The Jungle

Marius, pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

 

Il est assez cours ! Je suis architecte, mais n’ai jamais vraiment pratiqué. J’ai eu la chance de travailler quelques mois à l’OMA Rotterdam, une expérience très intense et enrichissante, puis à mon retour, après presque 2 ans en Suède et en Hollande nous avons débuté le projet Le Pavé®.

Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Welcome To The Jungle
Article Le Pavé FOR ME LAB
©SAS MINIMUM / Le Pavé®

Comment Le Pavé® est-il né ? Quelle est votre démarche éco responsable ?

 

D’une manière assez spontanée : sur les bancs de l’école d’archi avec 4 amis étudiants.

On a été frappés de découvrir à quel point la gestion de nos déchets étaient catastrophique. À ce moment, on s’est vraiment demandé quelle était notre place en tant qu’archi face à l’ampleur du problème…

On a commencé à expérimenter, à faire les poubelles, littéralement… et finalement, on a trouvé ce sujet super stimulant. Petit à petit, on s’est donc pris au jeu et on a décidé de s’engager à 1000% !

Article Le Pavé FOR ME LAB
Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Arnould Pichon
Article Le Pavé FOR ME LAB

Comment définissez-vous votre métier ? Quelles sont les qualités requises ?

 

Chez SAS MINIMUM, je dirais que nous sommes des chercheurs en déchets !

On essaye vraiment de se positionner à cheval entre l’industrie des déchets et le secteur du bâtiment, c’est super intéressant puisque ça nous oblige à échanger avec une diversité d’acteurs incroyable.

Le Pavé®, c’est avant tout cet écosystème fait de personnes techniques et de créatifs : Architectes, designers, Plasturgistes, entreprises de déchets, Industriels…

Notre seul travail c’est d’animer et créer des connexions dans cette constellation d’acteurs engagés.

Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Clémence Louise Biau
Article Le Pavé FOR ME LAB
©SAS MINIMUM / Le Pavé®

Le projet dont vous êtes le plus fier ?

 

Chaque projet est important, à chaque fois on progresse et l’on apprend énormément. Récemment, nous avons réalisé le premier revêtement de mur en parois de douche par exemple, je trouve cette application vraiment superbe !

Sinon, un projet emblématique que nous menons depuis quasiment le lancement de la société est celui pour la réalisation des sièges de la prochaine Piscine Olympique.

Ce projet nous plait puisque dès le début, il intègre deux dimensions : impact social et environnemental. Ces quelques 3 000 sièges, ce sera plus de 30 Tonnes de plastique recyclé et une centaine de points de collecte répartis dans des écoles du territoire.

Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Welcome To The Jungle

Pouvez-vous nous dire ce que deviennent les déchets plastiques aujourd’hui ? Qu’est ce qui est vraiment recyclé / ce qui ne l’est pas ?

 

C’est une question très large ! En fait, pour y répondre précisément, il faut absolument préciser ce que l’on appelle déchet et ça, c’est long et très subjectif.

Pour rester un peu général, aujourd’hui on pourrait considérer que les deux tiers des déchets plastiques que l’on produit en France sont incinérés ou enfouis.

Les raisons principales sont : le manque de débouché en termes de produit fini, l’incompatibilité avec les outils industriels de la plasturgie et la concurrence avec le prix du plastique vierge.

Article Le Pavé FOR ME LAB
©SAS MINIMUM / Le Pavé®
Article Le Pavé FOR ME LAB
Article Le Pavé FOR ME LAB
©SAS MINIMUM / Le Pavé®
Article Le Pavé FOR ME LAB
Article Le Pavé FOR ME LAB
©SAS MINIMUM / Le Pavé®

Chez vous, quelles sont les gestes écolos dans votre vie quotidienne ?

 

La condition d’entrepreneur, ce n’est sûrement pas le meilleur moyen de réduire son impact sur l’environnement : on bouge beaucoup, on a peu de temps et souvent peu de moyen.

Mais ça n’empêche pas d’essayer ! Récemment, j’ai totalement arrêté de manger de la viande et du poisson (sauf le dimanche midi pour garder ce moment de partage entre amis ou en famille… je triche un peu).

La prochaine étape c’est absolument de commencer à préparer des lunchbox chaque midi pour diminuer la production d’emballage et la nourriture industrielle (sans viande soit-elle).

Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Welcome To The Jungle

Comment parlez-vous d’écologie autour de vous ?

 

L’écologie c’est un sujet complexe… Même ce mot, ce n’est pas une mince affaire.

C’est super intéressant de voir et d’entendre le point de vue de chacun par rapport à la question. C’est parfois ceux qui en parlent le moins comme mes grands-parents, qui font le plus de choses, très simplement.

Plus largement, chez Le Pavé®, c’est un peu la même chose, on essaye de rester humble par rapport à cette problématique qui nous dépasse un peu tous en réalité. Attention ! Humble ça ne veut pas dire inactif ou déprimé, au contraire !

Mais les discours moralisateurs ou dogmatiques ce n’est pas trop notre truc.

Article Le Pavé FOR ME LAB
©SAS MINIMUM / Le Pavé®
Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Clémence Louise Biau

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous pour bien aborder sa transition écologique ?

 

Honnêtement, je n’ai aucun conseil à donner. J’ai l’impression que la transition écologique c’est un chemin très personnel. On n’a pas tous la chance d’avoir la possibilité de réfléchir à ces problématiques.

Avant d’être environnemental j’ai l’impression que le problème est social

Quand je réfléchis à la transition, je pense à d’autres choses un peu plus en amont ; notre manière de fonctionner en société, notre considération du bonheur… ce que peut être une perspective de mieux… c’est très personnel.

Mais avant tout, pour avancer rapidement toujours avec entrains et un max de plaisir, j’éviterais d’aborder le sujet sur un ton trop moralisateur ou tranché.

Qu’est-il difficile de changer dans votre quotidien ?

 

Le nombre d’heures dans une journée… Ça passe si vite et il y a tellement de choses intéressantes qui arrivent !!!

Article Le Pavé FOR ME LAB
Photo : ©Welcome To The Jungle
Article Le Pavé FOR ME LAB
Article Le Pavé FOR ME LAB
Article Le Pavé FOR ME LAB

Laissez une réponse