La nouvelle vague des néo-artisans

Meetings, reportings, conf-call… Les néo-artisans ne connaissent plus ces mots. Après un adieu aux open-spaces, ils font leur entrée dans les ateliers!
Se reconvertir pour un job-passion, faire à nouveau avec ses mains pour s’exprimer de façon plus personnelle, acquérir un savoir-faire tangible… autant de motifs qui poussent ces anciens cadres vers les métiers de l’artisanat. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: rien que dans la région PACA, les entreprises artisanales représentent aujourd’hui 30% des créations d’entreprises à l’année. C’est sans compter les formations techniques où affluent les employés en reconversion et les jeunes diplômés désillusionnés, à la recherche de sens, d’humain et de concret.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

LES NÉO-ARTISANS ENTRE SINCÉRITÉ, AUTHENTICITÉ ET SAVOIR-FAIRE

Changer de vie, de métier, parfois de ville, pourvu que l’on puisse vivre avec du sens. Les néo-artisans sont en quête d’un autre modèle, celui d’un métier plus authentique, qui permet de toucher la matière pour créer des produits concrets, mais aussi d’entrevoir des relations humaines réelles. Lâcher le clavier pour la ponceuse, pour fabriquer des meubles en atelier, en sur-mesure. Du vrai de vrai et du concret, s’il-vous-plaît.

Pour les anciens cadres frustrés ou jeunes fraichement diplômés, l’artisanat n’a pas d’âge et le nombre de formations explose: joaillier, ébéniste, fleuriste, céramiste, pâtissier… La liste est longue. À travers ces changements de vie professionnelle, les néo-artisans prouvent que les critères du bonheur et du succès sont en train de changer. On peut donc aujourd’hui s’épanouir ailleurs que dans un open-space où produits et services sont souvent complètement dématérialisés. Une recherche d’authenticité, mais aussi de valeur ajoutée à la société, qui force également le métier d’artisan à évoluer : aujourd’hui les néo-artisans sont aussi des designers de produits et permettent la rencontre des savoir-faire ancestraux et des nouvelles technologies. Ils réinventent alors un métier, un quotidien normé et des produits dépassés.

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

Ces virages professionnels ont été facilités grâce la création du statut d’auto-entrepreneur en 2009, mais ont aussi été favorisés par l’essor du web, qui a fait du chahut jusqu’au petit monde artisanal. Le web s’est d’ailleurs mis au service des métiers manuels : e-shop, service sur-mesure en ligne, outils de personnalisation instantanée… Au point de proposer une nouvelle expérience d’achat des produits artisanaux, tout en remettant l’humain et le savoir-faire de l’artisan au coeur de la transaction.

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
© Osez l'Artisanat

LES ARTISANS DU WEB

C’est l’histoire d’une génération accro au made in France, qui modernise le savoir-faire et réinvente jour après jour l’artisanat. Une génération diplômée, voire sur-diplômée, en pleine révolution, qui cherche à valoriser les métiers anciens et manuels. Une génération qui dépoussière l’image de l’artisanat, rendant des filières manuelles autrefois dévalorisées plus désirables et prestigieuses. Une génération, souvent engagée, qui réinvente un nouveau modèle connecté à la réalité, notamment grâce au web (FOR ME LAB s’inscrit d’ailleurs dans ce virage). Une génération qui « instagrame » son apprentissage, ses réalisations, ses ambitions et surtout, ses valeurs. Bref, les néo-artisans sont une génération de passionnés passionnants que l’on a pas fini d’entendre.

L’INTERVIEW DU JOUR : ANTOINE, NÉO-ARTISAN.

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

Bonjour Antoine! Quelle est ton histoire, ton parcours ? As-tu toujours exercé le métier d’ébéniste?

Avant je travaillais dans la construction, chez un promoteur immobilier. Je gérais des projets de bâtiments collectifs, de la conception jusqu’à la livraison.

Qu’est-ce qui te plaît dans ton travail aujourd’hui? Qu’est-ce qui le caractérise?

Aujourd’hui, ce que j’aime dans mon travail, c’est d’être dans le concret, de produire des choses avec mes mains, et non des plannings, ni des tableaux Excel ou des comptes-rendus de réunion. J’aime aussi beaucoup le côté créatif et technique de ce métier.

Pour toi, qu’est-ce qu’un artisan en 2018?

Un artisan en 2018 doit savoir tout faire: être un chef d’entreprise, un créatif, un technicien, un communicant… C’est parfois beaucoup pour un seul homme!

De quoi t’inspires-tu pour tes créations? 

J’aime les formes compliquées ou qui sortent de l’ordinaire, mais il faut que cela reste harmonieux, simple et léger. J’essaie de trouver un équilibre entre le bois et le métal. Les designers des années 40 et 50 sont ma principale source d’inspiration!

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LABLa nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

Comment se déroulent tes journées? Travailles-tu seul?

Je travaille seul. J’organise ma journée suivant les projets en cours mais je commence souvent par le travail du bois, qui est la partie la plus physique. Après je travaille le métal, l’assemblage ou la finition des meubles en cours.

Quelle essence de bois préfères-tu travailler?

Le chêne: j’aime sa couleur, son veinage serré et sa dureté.

Pourrais-tu nous parler de ta réalisation favorite?

La console Détroit! C’est un petit meuble qui peut se mettre partout, en vide-poche dans une entrée, dans un couloir ou contre un mur, où un meuble classique serait trop volumineux. C’est un meuble très graphique, simple mais original.

Qu’est-ce qui te plaît dans ta collaboration avec FOR ME LAB? 

FOR ME LAB  me permet de me concentrer sur mon travail à l’atelier et de laisser l’aspect commercial et la communication à des gens qui savent faire. En plus, FOR ME LAB me permet de travailler sur des projets différents de ce que je fais d’habitude, ce qui est particulièrement stimulant et intéressant techniquement.

Quels sont tes projets à venir?

J’ai un projet d’aménagement avec un escalier suspendu à dessiner et à réaliser. J’ai aussi envie de refaire une petite collection de mobilier. Bref, je vais faire chauffer la planche à dessin cet été!

LES RÉALISATIONS D’ANTOINE POUR FOR ME LAB:

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

LES RÉALISATIONS DE LIAM POUR FOR ME LAB:

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

LES RÉALISATIONS DE STACEY POUR FOR ME LAB:

La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB
La nouvelle vague des néo-artisans - FOR ME LAB

Un envie, un projet, une idée ?
Envoyez-nous vos inspirations et nous vous guiderons pour faire réaliser votre création sur-mesure.

Laissez une réponse