Le bois brûlé – Shou-Sugi Ban: entre modernité et tradition

Chez FOR ME LAB, nous sommes amoureux des savoir-faire ancestraux. On aime ce qui est là pour durer: les créations artisanales au style intemporel, faisant appel à la tradition, et qui allient esthétisme et respect de l’environnement. Le bois brûlé en est un bel exemple ! Cette technique ancestrale et pluridisciplinaire permet de protéger les murs ou les meubles et de leur donner une seconde vie grâce à la combustion. Le résultat est sublime et totalement unique. Le look d’un noir profond fait de plus en plus d’émules à travers le monde. Le Canada, les pays scandinaves et maintenant la France en raffolent…

La tendance du bois brûlé

Pour la petite histoire…

Le bois brûlé, de son vrai nom Yakisugi qui veut dire littéralement “cèdre brûlé”, est un procédé ancestral de protection du bois originaire du Japon et qui consiste à le rendre plus résistant. La technique permettant de brûler le bois est apparue au 18ème siècle et porte le nom de Shou-Sugi Ban. Elle était autrefois utilisée par les pêcheurs pour se protéger des intempéries. On la retrouve maintenant sur les plus belles habitations aussi bien traditionnelles que contemporaines.

Ce matériau chargé d’histoire séduit de plus en plus les designers et architectes qui n’hésitent pas à l’exploiter sur leurs projets, pour un résultat des plus captivants !

La tendance du bois brûlé
@ Publié par JTB Malaysia©
La tendance du bois brûlé
@ Maison traditionnelle japonaise en bois brûlé
La tendance du bois brûlé
@ Maison de thé traditionnelle Japonaise par l'architecte Terunobu Fujimori

Mais à quoi consiste le bois brûlé ?

Aussi curieux soit-il, Shou-Sugi Ban a pour objectif de protéger de façon naturelle le bois par la carbonisation. En brûlant les planches de bois en surface, on fait apparaître une pellicule de bois carbonisé. Cette couche apporte une protection optimale au bois. Selon Karin Lacoste, spécialiste du bois brûlé, “ Brûler la surface du bois permet de protéger le bois contre les incendies !

Le bois une fois brûlé a de nombreuses vertus : il est un excellent retardateur naturel pour éviter que le feu se propage en cas d’incendie grâce à son épaisse couche de carbone.

Ses capacités sont également économiques et écologiques, puisque le Shou-Sugi Ban permet de repousser les champignons parasites et les insectes. De plus, il a une espérance de vie louable de 80 ans… on peut dire que le bois brûlé à tout pour lui ! 

La tendance du bois brûlé
Processus bois brûlé au chalumeau
La Tendance du bois brûlé
Technique traditionnelle Shou-Sugi Ban
La tendance du bois brûlé ou Shou Sugi Ban

Comment on le fabrique ?

Dans le respect de la tradition japonaise, il faut former un triangle en assemblant trois planches de bois entre elles, puis les mettre à la verticale pour composer une forme de cheminée. A l’aide d’un chalumeau, on allume le feu au milieu et on laisse la flamme se propager vers le haut jusqu’à l’obtention d’une couche de carbone suffisante. La combustion est très importante. Pour stopper le processus de combustion, il faut humidifier le bois, le sécher puis le frotter. Pour peaufiner le travail, on retire les déchets de charbon et on enduit l’ensemble avec de l’huile de lin afin d’obtenir une belle finition avec un joli rendu noir mat. 

D’où vient le bois  ?

Quelles essences de bois choisit-on pour le Shou-Sugi Ban ? On observe une large palette de possibilités: “ Nos bois proviennent de forêts en Indonésie et sont issus de cultures responsables… Nous fabriquons des tables en bois brûlé aux contours organiques, le plus souvent en racines de teck ou rondins de manguier, suar, eucalyptus, suryan, manguier ”, nous explique Karine Lacoste.

La tendance du bois brûlé
La tendance du bois brûlé
Tables basses en bois brûlé aux contours organiques (racine de teck, manguier, suar, eucalyptus...) @Atmosphère d'Ailleurs
La tendance du bois brûlé
Tables basse en bois brûlé aux contours organiques @Atmosphère d'Ailleurs
La tendance du bois brûlé

Entre valeur philosophique et utilité

Le Shou-Sugi Ban est une tendance qui a de nombreux mérites et qui rejoint les grandes lignes de la philosophie japonaise wabi-Sabi. Elle fait écho à cette envie de vivre à nouveau en toute simplicité, à cette envie de quiétude, où l’on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes

La tendance du bois brûlé
La tendance du bois brûlé

Le bois brûlé fascine les architectes du monde entier depuis maintenant quelques années. Qu’il soit habillé de noir mat ou brillant, cette technique offre un esthétisme et un charme mystérieux inégalable.

La tendance du bois brûlé
La tendance du bois brûlé
La tendance du bois brûlé
Technique Shou-Sugi Ban sur des façades de maison
La tendance du bois brûlé
Technique Shou Sugi Ban en restauration

Idéal pour donner un peu de cachet à votre extérieur ou à votre intérieur, le bois brûlé a l’avantage d’avoir de multiples facettes. Il peut être utilisé comme un élément architectural et un élément de décoration d’intérieur. Il est utilisé aussi bien pour les maisons traditionnelles que pour les maisons contemporaines, les murs de façade, les terrasses, les cuisines… On peut dire que le bois brûlé a tout pour plaire !

La tendance du bois brûlé
Technique Shou-Sugi Ban en cuisine
La tendance du bois brûlé

Chez FOR ME LAB, nous sommes complètement séduits par la technique du bois brûlé. C’est une noble façon de donner une seconde vie au bois en adéquation avec le respect de l’environnement. Nous accordons de l’importance à réaliser des projets qui soient esthétiques tout en gardant une haute qualité environnementale

La tendance Shou-Sugi Ban répond à ces critères. Tradition, savoir-faire ancestraux, durabilité… autant de qualités authentiques que nous souhaitons vous partager.

Laissez une réponse