Maisons flottantes : quand l’architecture prend le large

Insolites, poétiques et souvent écologiques, les maisons flottantes ont le vent en poupe.
Les architectes larguent les amarres et font prendre le large aux maisons traditionnelles.
Décryptage de cette tendance architecturale qu’on adore.

 


 

House boat signée Martinoff architekten, photo Martin Kunze.

 


 

LARGUEZ LES AMARRES

Adoptées par les Hollandais sur les canaux d’Amsterdam ou revendiquées comme un art de vivre par les Parisiens adeptes des péniches de mariniers : les maisons flottantes se réinventent aujourd’hui pour devenir les plus accessibles possible.

Imaginées par des architectes chevronnés, ou disponibles en pré-fabriqués, les maisons flottantes sont une vraie alternative pour agrandir les villes. Qu’elles flottent sur les lacs ou sur les bras de mer, elles permettent de créer des habitations mobiles pour des villes dynamiques.

Vivre sur l’eau, y amarrer son voilier ou son canoë, à la place de sa voiture, le rêve ! La vie sur une maison flottante ou house boat  ressemble à des vacances sans fin…

À la manière des cabins, des tiny houses ou bien de la vanlife, les house boats nous reconnectent à l’essentiel en nous coupant de la terre ferme.

© Kodesema

 


 

LES PLUS BELLES MAISONS FLOTTANTES

 


 

© Florian Holzherr

 

© Florian Holzherr

ENTRE TERRE ET LAC :
LA FLOATING HOUSE DE MOS ARCHITECTS

Véritable paradis flottant, cette réalisation du studio new-yorkais Mos Architects a été construite avec des matériaux et bois locaux en harmonie avec la végétation et le paysage rocailleux environnant.

Installée sur le lac Huron (Canada), cette maison d’été s’adapte aux fluctuations du niveau de l’eau au fil des saisons grâce à ses pontons mobiles.

 


 

LA FLOATWING, PAR MONTS ET PAR VENTS

 

Nommée Floatwing par les architectes navales de l’université de Coimbra au Portugal, cette maison a été pensée pour être construite et mise à l’eau facilement partout dans le monde. Cette construction pré-fabriquée propose 3 chambres entièrement équipées, deux salles de bain et la nature à portée de baie-vitrée.

 

© José Campos

 

© José Campos
© José Campos

 


 

LA BOAT HOUSE SUR L’ÎLE SATELLITE EN TASMANIE

En Tasmanie sur la Satellite Island, se cache une maison flottante avancée sur l’eau, avec tout le confort moderne.

Ici, on vit au rythme des marées, on admire le coucher du soleil grâce aux grandes baies vitrées, et on passe la plupart du son temps sur le ponton en bois, imaginée en prolongement des pièces de vie de la maison.

Entre deux dégustations d’huitres locales, le brasero réchauffe les nuits de tempête et les chaises longues invitent à la sieste du week-end. Une vie dedans/dehors entre terre et mer dans un cadre exceptionnel.

 

 


 

LES CABANES FLOTTANTES
DE COUCOO GRANDS CÉPAGES

 

Tout près d’Avignon, des cabanes sur pilotis se sont glissées sur un lac privé. Bienvenue sur le domaine de Coucoo Grands Cépages. Ici, on passe une nuit sur l’eau en pleine nature, dans une néo-cabane en bois, reliée ou non à la terre ferme. Dépaysement au rendez-vous.

 

© Coucoo Grands Cépages

 

© Coucoo Grands Cépages

 


 

MAISONS FLOTTANTES :
CONCEPTION & INNOVATION

 


 

Apprivoiser l’eau et maîtriser la flottabilité pour des lieux de vie innovants et respectueux de l’environnement, voilà tout l’enjeu des constructions flottantes.

La création d’une maison flottante est moins compliquée qu’elle n’y paraît. La base de la maison repose sur de costauds flotteurs en polyéthylène ou en béton, selon la technique hollandaise. On installe ensuite par dessus une structure légère et robuste souvent en aluminium, puis un plancher en bois. Enfin, on y ajoute la maison avec une ossature en bois, particulièrement solide, légère et très isolante.

Bon à savoir : une fois la maison installée, il s’agit de répartir le mobilier de façon à équilibrer la construction, sinon c’est le naufrage assuré.

© Aquashell

 

Les détails techniques :
– Si la maison est amarrée à la berge, on peut dans ce cas se relier au réseau électrique classique et installer une solution de stockage et de traitement des eaux usées sur la berge.
– Si la maison se veut flottante et autonome en énergie, on peut installer des panneaux photovoltaïques et un système d’ assainissement indépendant.

 


 

EN SAVOIR PLUS SUR LES MAISONS FLOTTANTES :
JETEZ-VOUS À L’EAU EN VIDÉO

 


 

 


 

 

Laissez une réponse