Les coulisses de FOR ME LAB : rencontre avec nos co-fondatrices

C’est l’histoire d’une rencontre sur les bancs de la fac. D’une amitié qui dure. D’une volonté de changer de vie pour permettre à chacun d’exprimer sa personnalité, de libérer sa créativité et de sortir des standards. Après une première vie professionnelle dans le marketing, Géraldine Blanc et Jordane Paragon ont voulu expérimenter une autre voie, une autre vie. Ambitieuses et bouillonnantes de créativité, elles lancent FOR ME LAB.

C’est dans un podcast organisé par la dynamique équipe du Wagon que nos co-fondatrices se sont confiées sur cette formidable aventure. Le sujet du jour ? Leur histoire, leur amitié, les prémices de FOR ME LAB et les objectifs de demain.

Découvrez quelques extraits du podcast !

« C’EST D’ABORD UNE HISTOIRE D’AMITIÉ ! »

Co-fondatrices de FOR ME LAB : les coulisses de FOR ME LAB : rencontre avec nos co-fondatrices
© Welcome to the Jungle

Jordane : « Après avoir travaillé pendant 15 ans dans le marketing, j’ai eu envie d’une autre vie. Je me suis tournée vers Géraldine, mon amie de fac, avec qui je suis très proche puisqu’elle est devenue mon associée mais également la marraine de ma fille ! C’était une évidence de construire un projet avec une amie. Une personne en qui j’ai absolument confiance, dont je connais les valeurs, la manière de penser… Ça a été ma motivation et le fruit de mon ambition. »

Géraldine : « Nous avons travaillé pendant 11 ans dans la même entreprise et avons acquis les mêmes méthodes. Malgré une première vie professionnelle passionnante avec de grosses responsabilités à l’international, nous avons eu envie d’autre chose: nous nous sentions mûres pour créer notre entreprise, et voulions par-dessus tout créer un projet qui ait du sens. Il était évident de faire ça ensemble car je crois qu’on ne pouvait pas se passer l’une de l’autre! »

“NOTRE CONSEIL : S’ASSOCIER AVEC LA PERSONNE QUE VOUS AVEZ ENVIE DE VOIR TOUS LES JOURS !”

Co-fondatrices de FOR ME LAB : les coulisses de FOR ME LAB : rencontre avec nos co-fondatrices
© Les Confettis

« L’idée de FOR ME LAB est née d’un besoin personnel. »

Géraldine : « FOR ME LAB, ça a commencé par une idée. En 2016, j’emménageai dans ma nouvelle maison et je n’avais ni le temps ni l’envie de faire les magasins, avec des enfants en bas âge… J’avais plein d’idées, mais la plupart de celles-ci n’existaient pas. Ce n’était que des photos ou des inspirations, en particulier la photo d’une table avec un plateau brut épais et plein de charme.  La seule façon de l’avoir c’était de la faire réaliser par un artisan. Et c’est là qu’était la clé du problème : quel artisan, comment le trouver, lui faire confiance ? J’en ai parlé avec Jordane et on a imaginé ce site qui est devenu quelques mois plus tard FOR ME LAB.

Jordane : « Le but c’était d’aider les clients à se projeter, et faciliter leur vie en leur proposant une nouvelle expérience, avec au coeur, l’idée de co-création : proposer de créer à partir des options que l’on aurait anticipé en amont, leur table en live. Le but était clairement de se servir du digital comme d’un support afin de proposer l’accès au sur-mesure de manière ludique, créative et simple. »

“C’est une réponse à une quête de sens.”

Géraldine : « Nous avions envie de créer pour avoir une nouvelle raison de vivre professionnelle, plus en phase avec nos valeurs, et le développement durable. Et puis tout simplement avoir un travail qui soit une passion avant tout ! « 

« Nos artisans représentent de véritables partenaires. »

Géraldine : « Nous encourageons l’artisanat et nous avons une réelle volonté de permettre aux petits ateliers de se développer en défendant des métiers ancestraux tels que l’ébénisterie ou la ferronnerie. Nos artisans représentent de véritables partenaires avec lesquels nous tissons des relations durables et échangeons au quotidien, dans le but de proposer l’excellence en terme de qualité et de service.

Chaque artisan a sa propre histoire. Ils exercent leur métier avec passion et par conviction. Certains se sont même reconvertis quitte à diminuer leur niveau de vie, et sont attachés à leur nouvelle liberté !

Co-fondatrices de FOR ME LAB : les coulisses de FOR ME LAB : rencontre avec nos co-fondatrices
Shooting dans les ateliers de nos artisans

Créer son entreprise, ou l’art d’être agile.

Jordane : « Il nous fallait deux choses : des artisans et un site. Géraldine est partie à la recherche d’artisans et j’ai passé des heures à apprendre à faire un site ! Le but c’était vraiment de tester et encore tester pour voir ce qui plaît et ce qui marche. Et nous avons réalisé à quel point c’était confortable d’avoir la main sur nos outils, nous permettant d’être agiles.

Nous avons vraiment construit un projet à partir de rien, mais lorsque la première personne a acheté une première table FOR ME LAB, j’ai tout de suite pensé que s’il y a une personne, il peut y en voir dix, cent, et un million ! Le premier client, il vaut tout l’or du monde car si ce quelqu’un est capable d’acheter quelque chose sans le voir et sans le toucher c’est qu’il y a forcément un besoin.

“Offrir quelque chose qu’on ne trouve pas ailleurs »

Géraldine : « Nous sommes totalement différents de ce qui existe sur le marché; nous ne jouons pas sur le même terrain. Nous sommes loin des modes de fabrication habituels à l’autre bout de la planète. Le but est vraiment d’offrir quelque chose différent, qui a de la valeur aux yeux de nos clients. Des créations uniques et de qualité. Ce qui compte aussi, c’est la façon dont nous communiquons avec nos clients en plaçant l’humain au centre de nos relations.

Tous les jours, nous traduisons nos valeurs à travers notre marque. Un univers personnifié qui traduit de l’émotion, de l’âme et du sens. Nous voulons expliquer ce qu’on fait et pourquoi on le fait ! »

Faites plus ample connaissance avec nos co-fondatrices en écoutant le podcast de la conférence en entier, juste ci-dessous !

Co-fondatrices de FOR ME LAB : les coulisses de FOR ME LAB : rencontre avec nos co-fondatrices
Co-fondatrices de FOR ME LAB : les coulisses de FOR ME LAB : rencontre avec nos co-fondatrices

Laissez une réponse